300 Grammes de Duvet par Yak, récolté exclusivement par Peignage manuel, qualité oblige

La saison 2013 du peignage des Yaks par les Eleveurs de la Coopérative, se rapproche. Déjà en mai 2012, Pearly Jacob était partie à la rencontre des éleveurs de yak,  au cœur du domaine de la Coopérative, dans le Massif du Khangaï. Voici son  reportage qui décrit les qualités humaines et professionnelles d’hommes et de femmes nomades, attachés à leurs valeurs traditionnelles, tournés vers un avenir équitable et des pratiques efficaces pour leur environnement.

Combing Yaks from Pearly Jacob on Vimeo.

Publicités

PARTICIPEZ !

Il s’appelle Sonomtseren, habite le sum d’Ondor Ulan dans l’Arkhangai. A 70 ans, cet éleveur respecté est le chef du Groupement de défense Sanitaire local, et l’un des membres fondateurs de la Coopérative des Eleveurs de Yaks du Khangai. Avec son groupe d’éleveurs, Sonomtseren veut développer la culture de l’avoine et relancer la fabrication traditionnelle d’équipement en cuir

pour les chevaux. Un micro-projet a été écrit, et aujourd’hui AVSF vous propose de contribuer à sa mise en oeuvre. Par le biais de la plateforme de dons Alvarum, partenaire d’AVSF, il vous est possible d’apporter une partie du financement nécessaire. En suivant le lien ci-dessous (en anglais), vous trouverez plus de détails sur cette belle histoire:

http://avsf-mongolderby2012.alvarum.net/

Dernière formation filage avant l’hiver

Une fois n’est pas coutume, ce sont les 10 fileuses de la Coopérative qui se déplacaient à Tsetserleg à la fin du mois d’octobre pour une journée d’échange autour du filage et de la future production d’écheveaux filés à la main sous la yourte. 100% duvet de yak, bien sûr!

<p><a href= »http://vimeo.com/32393337″>Les Rouets Nomades (French)</a> from <a href= »http://vimeo.com/pearlyjacob »>Pearly Jacob</a> on <a href= »http://vimeo.com »>Vimeo</a&gt;.</p>

FORMATIONS FILAGE ETE 2011

Une fois de plus, la coopérative des Eleveurs de Yaks des Montagnes du Khangai innovait en mettant en place des formations au filage manuel.

Vous pouvez lire ici le compte rendu de notre spécialiste filage Marylin, designer américaine, qui a sillonnée les pistes des montagnes du Khangai pour délivrer des formations de grande qualité, dans un esprit de partage et d’apprentissage réciproque.

CAMPAGNE DE PEIGNAGE ET DE COLLECTE DES FIBRES 2011

le fils de Ganchulun, futur membre?

le fils de Ganchulun, futur membre?

Le printemps 2011 ayant été relativement clément, les membres de la coopérative ont commencé le peignage des yaks vers le 15 mai. Plus ou moins  tôt en fonction des vallées et de l’altitude des campements. Le choix de la date de peignage est à l’éleveur ce que le choix de la date des vendages est au vigneron. Ni trop tôt, ni trop tard, il faut savoir déchiffrer la nature et composer avec les caprices de la météo, un savoir faire que les éleveurs de la coopérative ont su développer au fil des années.

identification de la matière première

Dépassant ses objectifs pour cette année, notamment en attirant de nouveaux membres, la coopérative Ar Arvidjin Delgerekh a démontré un dynamisme et un enthousiasme sans précédent. Les fibres brutes, dont la quantité est en nette augmentation, ont été transportées depuis les campements vers Tsetserleg, capitale de la province de l’Arkhangai. Ils viennent d’être acheminés vers Ulaanbaatar pour être lavés et éjarrés dans les règles de l’art par l’une des usines les plus réputées du pays.

« Idesh », l’esprit de solidarité

Assemblée Générale à Tariat

Janvier 2011

Au coeur de l’hiver, les éleveurs de la coopérative se sont regroupés à l’occasion de l’Assemblée Générale. Ou plutôt des deux Assemblées Générales que le bureau de la coopérative avait décidé de délocaliser au plus près des éleveurs pour surmonter les problèmes de logistique et réussir à rassembler un maximum de membres. Plus de 85% de participation, pari tenu!

Ces réunions furent l’occasion d’appliquer l’un des principes de base du commerce équitable: la démocratie et la transparence. Les principaux thèmes abordés furent:

  • Une explication détaillée des bilans financiers de la coopérative: comment l’argent a t’il été gagné, comment a t’il été dépensé, que reste t’il au final?
  • La relecture des textes fondateurs de la coop: les statuts et le règlement intérieur. plusieurs débats ont permis d’apporter des modifications à ces textes, validées par vote.
  • La décision des modalités de redistribution des bénéfices aux membres de la coop: la création d’un prix plancher, supérieur au cours du marché, a permis d’égaliser par le haut les différences de prix qui étaient apparues lors de la collecte (variation des prix selon la région et la date de la collecte). Le système de traçabilité mis en place a été utilisé pour reverser des bonus aux membres en fonction de la qualité de leur travail de peignage.
  • Organisation des votes pour l’élection du Conseil d’Administration et du Comité de Contrôle de la coop.
  • discussion autour des thèmes du rendement à la transformation, de la qualité et de la traçabilité. Prises de décisions pour augmenter le rendement et améliorer traçabilité et qualité.

La coopérative a bouclé avec succès sa première année d’activité. L’objectif, qui était de démontrer le réalisme d’un projet idéaliste a été atteint. Au cours de l’une de ces réunions, une suggestion en forme de programme a été émise et reprise à l’unisson: « La coopérative Ar Arvijin Delgerekh a pour nouvel objectif de produire le meilleur duvet de yak du monde, et mettra tous les moyens en oeuvre pour aboutir à ce résultat« .

Dans les Montagnes du Khangai, on ne plaisante pas avec ce genre de choses. Vous voilà prévenus…

le fabuleux destin des fibres de « Yak des Montagnes du Khangai »

 

Marie Peyraube à l'oeuvre pour la fibre Textile

Pour tout vous dire, la coopérative était loin de s’imaginer ce que les fileurs et fileuses français allait faire avec ces fibres.

Des pulls, gants et bonnets pour affronter le froid ? Certainement, mais d’une manière saisissante: l’association « la fibre Textile », lors de son opération pédaler pour la paix, a filé et vendu des pelotes de yak au profit d’une association travaillant avec la communauté Yanesha en Amazonie Péruvienne: http://www.la-fibre-textile.com/

Une autre fileuse a décidé de faire des chapeaux avec ces fibres. Elle les vendra au profit de l’association « les enfants de Tchernobyl »: http://enfants-tchernobyl-belarus.org/doku.php

Un salut amical à toutes ces personnes qui à travers leur passion expriment et concrétisent leurs idéaux. Bravo!

IL EST ARRIVE !

Alors que l’hiver s’installe de nouveau et pour de long mois sur l’Arkhangai, les éleveurs prennent le chemin de leur camps d’hiver à l’abri des intempéries, haut dans les montagnes, à l’inverse des bergers européens… Le duvet récolté au printemps passé est enfin arrivé en France, au siège d’AVSF Lyon où des bénévoles s’occupent de distribuer les commandes.  Si vous aussi souhaitez tester cette superbe matière, contactez nous, il reste encore un peu de stock!